INFO LORS DU CE DU 20/09/18 SUR LA PARTICIPATION ET INTERESSEMENT

Information relative à la Participation et Intéressement.

Comparer 2018 et 2017 révèle que l’abondement versé par l’Entreprise en 2018 représentait 81 % des abondements de 2017 .

Pourquoi ne profite-t-on pas des mesures favorisant l’épargne salariale ?

Parce que de plus en plus de salariés n’ont pas la possibilité de mobiliser une épargne longue .

Nous retiendrons cette réalité  pour les prochaines négociations salariales !

Print This Post

BIENVEILLANCE ???


Le SNB adresse le 6 septembre 2018, un courrier recommandé à la DRH pour reprendre les négociations du projet d’accord sur le don de jours de congés, voici la teneur de notre courrier.

« Madame,

Notre organisation syndicale souhaite la reprise de négociation du projet d’accord sur le don de jours de congés, qui nous avait été remis dans le courant de l’exercice 2017.

J’espère que cette demande sera prise en considération dans l’intérêt des salariés qui peuvent à un moment de leur vie professionnelle en avoir besoin.

Dans l’attente d’une réponse favorable à cette demande, je vous prie d’agréer, Madame, mes salutations distinguées. »

Voici la réponse de la DRH:

« J’accuse réception de votre courrier recommandé avec accusé de réception ayant pour objet « projet d’accord portant sur le don de jours de congés ».

Dans ce courrier, vous me faites part de votre souhait de « reprise de négociation », ce dont je prends acte et qui me conduit à formuler les observations suivantes:

– Contrairement à ce que sous entend votre courrier, la négociation n’a jamais été rompue puisque la dernière étape du processus engagé était, comme vous le rappelez fort bien, la remise à toutes les organisations syndicales d’un projet d’accord, projet qui vous a été remis le 6 décembre 2017.

– Depuis cette date, vous n’avez pas estimé « dans l’intérêt des salariés » de formuler, verbalement ou par écrit, la moindre opinion ou proposition qui aurait pu laisser supposer :

                – tout d’abord que vous aviez étudié le projet pourtant très abouti qui vous a été remis,

                – ensuite que vous étiez en mesure de formuler des propositions précises, au regard de l’attention que vous prétendez accorder à une éventuelle  conclusion d’un tel accord,

                – enfin que vous aviez pris en compte l’évolution législative intervenue sur la notion de don de jours de congés quelques mois après la remise du  projet, afin d’évoquer une nouvelle orientation possible du texte initial.

Enfin, vous appelez de vos vœux une reprise de la négociation alors même que j’avais indiqué oralement à l’ensemble des partenaires que nous allions remettre ce point à l’ordre du jour de nos négociations une fois nos négociations sur le droit syndical terminées.

Vous m’accorderez à la lecture de ce nécessaire rappel que la réalité n’est pas telle que vous souhaiteriez qu’elle soit perçue.

Bien cordialement, »

DRH = BIENVEILLANCE ??????

Il faut savoir que le SNB est intervenu lors de la réunion du Comité d’Entreprise du mois de juillet 2018 en fin de l’ordre du jour, pour informer notre Président de la banque qu’un salarié était en congés sans solde pour être auprès de son enfant qui devait subir une intervention chirurgicale importante et qui se trouvait dans un pays éloigné. Le SNB a fait savoir que de nombreux collègues souhaitaient faire un don de jours de congés. Le projet du don de jours n’étant pas encore finalisé, le Président a eu un geste que nous avons remercié, de lui offrir une semaine de congés payés.

 

                                                              

Print This Post

 

                                                                                             

UN NOUVEL ACCORD D’INTERESSEMENT POUR LES EXERCICES 2018 2019 2020

.

UN NOUVEL ACCORD D’INTERESSEMENT A LA SMC POUR LES EXERCICES 2018 2019 2020 SIGNE LE 20 JUIN 2018 PAR L’ENSEMBLE DES SYNDICATS

Ce nouvel accord a amélioré les formules de calcul notamment l’assiette de calcul de l’Intéressement qui passera de 3,75% à 4% du REX (résultat d’exploitation) avec un seuil de déclenchement à 48 millions d’euros.

Le montant de l’Intéressement distribuable est soumis à un double plafond:

Le montant de l’intéressement ne peut excéder 7,75% de la masse salariale et le total Intéressement plus participation ne peut dépasser 14% de la masse salariale.

Le plafond Intéressement plus participation est passé de 13% (accord arrivé à son terme) à 14% avec ce nouvel accord.

Pour ce qui est des modalités de répartition, les personnes absentes pour maladie et indemnisés par la Sécurité Sociale ne seront pas exclus du calcul de l’intéressement contrairement à ce qui avait été mentionné dans l’accord qui est arrivé à son terme.

La liste des exclusions pour le calcul de l’intéressement  est :

Absence non autorisée et non justifiée, période de disponibilité faisant suite à un congé de maternité ou d’adoption, congé parental d’éducation, congé pour création d’entreprise, congé sabbatique, congé à fin humanitaire, congé sans solde pour convenance personnelle, absences maladie sans solde,

ces périodes seront décomptées du temps de présence dans l’effectif.

Les autres exclusions pour le calcul de l’intéressement qui ne seront pas ajoutées à la rémunération annuelle brute + les indemnités journalières de la Sécurité Sociale sont :

Les indemnités de fin de carrière, les avantages en nature, la monétisation de jours épargnés dans le Compte Epargne Temps, les chèques vacances, les frais de garde et de crèches fiscalisées, les primes de mobilité, les allocations exceptionnelles, les primes de performance et de bonus immédiats ou différés.

Ce nouvel accord sera diffusé dans son intégralité par la DRH dans RHnet.

Le SNB reste à votre disposition pour toute question et vous pouvez nous contacter par le biais de ce site internet en cliquant sur contactez-nous, site entièrement confidentialisé pour les échanges, ou alors vous pouvez nous appeler au 0688704680.

A votre écoute, et avec toutes nos cordiales salutations.

Print This Post

LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL

Communication SNB au CE du 23 mai 2018 :

Le sujet sur la souffrance au travail a été abordé sous diverses formes mais le SNB souhaite vous la soumettre à nouveau.

Nous rencontrons de plus en plus lors de nos visites sur le terrain et principalement dans les agences deux marchés, des salariés qui nous confient leur difficulté à gérer, un nombre important de client avec une fréquence de contact demandé dans un temps qui leur est consacré de plus en plus restreint et une exigence quotidienne de résultats.

Beaucoup d’entre eux insistent sur l’absence de maitrise de cette situation qui les conduit à nous confier leur mal-être.

Ces conseillers commerciaux –com privé et pro – ainsi que certains DA de petites structures trouvent les ressources pour s’adapter à cet environnement, c’est généralement ce qui ressort au début de nos entretiens.

 Au fil de nos conversations ils se confient et abordent leur quotidien de travail avec plus de franchise et expriment un véritable mal-être.

Il y a le travail réel difficilement appréhendable, c’est leur quotidien, et l’impact négatif des évaluations individuelles qui n’apparait pas à leurs yeux une juste mesure de cette réalité.

Si vous vous référez au « baromètre employeur » vous n’aurez pas le rendu réel de cet environnement pour beaucoup d’entre eux anxiogène.

Nous faisons la différence entre les agences entreprise et les agences 2 marchés; les premières travaillent sereinement, s’il y a stress il peut être considéré comme un stimulus positif et les secondes agences bi-sites ou petites structures qui sont dans un état de stress négatif pour la santé.

Vous êtes comme nous sur le terrain mais entendez-vous la même chose ?

Nous souhaitons que des propositions soient faites et des solutions soient apportées pour améliorer le quotidien des salariés.

Ce sujet que nous vous présentons est une alerte de la part des salariés que nous avons rencontrés et qui s’interrogent sur le rôle et l’influence des syndicats au sein de la SMC.

……………………………..

Commentaire elliptique de la Direction :

« L’excellent Baromètre Employeur » permet d’éluder la question …..

 

Print This Post

SUPPLEMENT DE PARTICIPATION 2018

Le SNB comme nous vous l’avions indiqué lors des négociations salariales, a été la 1ère organisation syndicale a demandé à la Direction un supplément de participation ou d’intéressement.

La Direction n’y était pas opposée mais la décision devait être prise lors du Conseil de Surveillance. Ce qui a été fait lors du Conseil du 16 Mars 2018.

Comme à chaque fois, le SNB oeuvre dans l’intérêt de tous les salariés et est satisfait que sa demande ait été prise en considération.

Notre organisation syndicale est à votre disposition et à votre écoute. Vous pouvez nous appeler au 0688704680 ou contacter nos délégués dans vos régions.

si vous avez besoin de nous voir, faites le nous savoir en nous téléphonant.

Bien cordialement,

Print This Post

NEGOCIATION SUR LE DROIT SYNDICAL A LA SMC 1ERE REUNION 15 MARS 2018

La dénonciation du droit syndical est la première conséquence  des ordonnances Macron .

A cet effet  s’est tenue le 15 mars au siège la première réunion entre la Direction et toutes les Organisations Syndicales.

La fusion des Instances représentatives du personnel implique la disparition des  5 CHSCT .

Moins de proximité, moins de représentativité….dans un environnement Bancaire en évolution numérique.

La mutation des Banques Françaises s’effectue avec moins d’agences moins de personnel ( cf la SOCIETE GENERALE) des exigences commerciales accrues et une forte pression hiérarchique ..

Les enjeux pour tous les salariés sont importants , le SNB informe, propose et négocie pour le compte de tous au bénéfice de chacun.

La deuxième réunion est prévue le vendredi 23 mars prochain.

 Print This Post

 

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE DERNIERE SEANCE 15 01 2018

2ème réunion de négociation annuelle obligatoire 

La 2ème réunion et dernière NAO s’est déroulée lundi 15 janvier 2018, le Président de la Banque a pris la parole d’entrée de séance pour nous informer contrairement à ses dernières années qu’une augmentation pérenne sera appliquée de 0,60% sur la rémunération contractuelle brute inférieur à 45000 euros avec plancher de 240 euros. Cela prendra effet le 1er Février 2018. Les résultats de notre banque sont très satisfaisants.

Une démonstration est faite pour indiquer selon les tranches de RCA une augmentation pérenne plus importante, le tableau ci-dessous vous l’indique :

  • Augmentation de 0,60% de la RCA des collaborateurs dont la RCA est inférieure à 45000€*  avec un plancher de 240€. Soit pour :

24 K€ de RCA  : 1% d’augmentation
30 K€ de RCA :  0,80% d’augmentation
35 K€ de RCA  : 0,68% d’augmentation
40 K€ de RCA  : 0,60% d’augmentation

* Collaborateurs inscrits à l’effectif au 1er janvier 2018 et toujours présents en février 2018, relevant de la Convention Collective de la Banque (CDI, CDD, hors alternants).

Un tour de table est demandé pour connaitre à nouveau nos propositions :

Le SNB a souhaité qu’un versement exceptionnel soit accordé sur le PERCO de 400 euros sans aucune obligation de versement du salarié. La Direction a accepté ce qui suit :

  •  Versement exceptionnel par l’employeur de 400€ dans le PERCO au bénéfice de l’ensemble des collaborateurs, sans limite de RCA (y compris les alternants) au lieu de 300 euros l’an passé; 

Le SNB a également souhaité que les 1ères tranches concernant l’abondement soient améliorées sur le PEE. La Direction propose ce qui suit :

  • Taux d’abondement de la première tranche du PEE porté exceptionnellement à 150% (contre 120%) ;
  • Abondement global dans le PEE porté exceptionnellement à 2000€ (contre 1800€) ;

Concrètement, l’affectation d’une partie de la Participation à hauteur de 300€ dans le PERCO permettra de bénéficier d’une épargne totale de 1000€, compte tenu du versement exceptionnel par l’employeur de 400€ dans le PERCO.

PERCO
De à Investi Abondement Total
0€ 300€ 300€ 100% 600€
Versement exceptionnel par l’entreprise 400€
Total épargne 1000€

Par ailleurs, l’augmentation exceptionnelle à 150% de l’abondement de la première tranche dans le PEE et l’augmentation exceptionnelle à 2000€ de l’abondement global dans le PEE permettront d’obtenir un abondement maximum de 2000€ dès l’affectation de 4.450 € d’Intéressement et versement volontaire.

 PEE
De à Investi Taux Total
0€ 400€ 400€ 150% 600€
400€ 1500€ 1100€ 60% 660€
1500€ 3000€ 1500€ 30% 450€
3000€ 4450€ 1450€ 20% 290€
Total   4450€   2000€

* les collaborateurs peuvent également demander le bénéfice immédiat de tout ou partie de leur Intéressement et Participation. Les sommes rendues immédiatement disponibles sont alors soumises à impôt sur le revenu.

Le SNB a demandé qu’un examen des situations des salariés de plus de 50 ans qui n’ont pas eu d’augmentation de leur rémunération contractuelle brute depuis au moins ces 5 dernières années soient examinées et revues à la hausse. La réponse de la Direction est la suivante :

  • Examen spécifique de la situation des collaborateurs de 50 ans et plus dont la RCA est inférieure à la moyenne de RCA de leur métier ;
  • Examen spécifique de la situation des collaborateurs qui n’ont bénéficié d’aucune mesure de RCA au cours des 4 dernières années ;
  • Montant minimum d’augmentation de RCA de 1000€ (contre 800€) pour les collaborateurs de 50 ans et plus, bénéficiaires d’une augmentation suite à cet examen spécifique ;
  • Montant minimum d’augmentation de RCA de 800€ pour les mesures décidées lors des collèges de rémunération ;

La Direction nous annonce aussi :

  • Enveloppe égalité Homme / Femme de 120.000€ de RCA ;
  • Montant minimum d’augmentation de RCA de 1000€ pour les collaborateurs du statut Technicien bénéficiant d’un changement de classification (3000€ dans le cadre d’un passage Cadre) ;

Enfin, au-delà de ces mesures, les budgets de primes de performance et d’augmentations individuelles de RCA en 2018 sont équivalents à 2017.

La Direction nous a précisé que toutes ces mesures seront appliquées qu’à condition d’avoir la signature de syndicat.

Ce qui nous a été accordé est bien mieux que les autres années, le SNB a été d’accord pour donner sa signature. Bien évidemment, nous aurions bien voulu que cette augmentation de 0,60% sur la RCA soit appliquée à l’ensemble des collaborateurs mais la Direction nous a répondu que les collèges de rémunération, pour cette catégorie supérieure de RCA à partir de 45 KE, leur accordent des augmentations et des primes individuelles bien plus supérieures compte tenu de leurs responsabilités.

FIN DES NAO 2018.

Print This Post

NAO 1ère réunion de négociations annuelles obligatoires

NAO 2017/2018

A la suite de la 1ère réunion de NAO qui s’est déroulée le 6 décembre 2017, notre organisation syndicale a écrit à la DRH pour faire les propositions suivantes:

– une prime collective de 500 euros pour tous salariés en contrat de travail
Ou
– une prime catégorielle de 500 euros jusqu’à une RCA de 48000 euros et 200 euros au-dessus de 48000 euros,

– un versement de l’employeur de 400 euros sur le PERCO sans obligation de versement du salarié,

– un supplément de prime d’intéressement de 1000 euros ( pour compenser la déception des salariés du report du PMAS) pour l’ensemble des salariés y compris les temps partiels sans qu’ils soient proratés exceptionnellement pour ce supplément,

– une amélioration de la part patronale de 55% à 57% de la mutuelle,

Concernant la négociation de l’accord sur l’intéressement, nous souhaitons une amélioration du plafond du P + I de 13% à 15% de la masse salariale et l’amélioration du taux de 3,75% à 4% à appliquer au REX pour le calcul de l’assiette de l’intéressement.

Nous ne donnerons pas de chiffres sur les propositions de la Direction qui sont très modestes EN ESPERANT qu’elles seront bien meilleures lors de la prochaine et dernière réunion prévue le 12 janvier 2018.

Vous pouvez nous donner votre avis ou suggestion en nous téléphonant ou en nous écrivant par le biais de ce site en cliquant sur « contactez-nous » en toute confidentialité.

Print This Post

 

 

 

 

RTTEntreprise 2018

RTTE (RTT ENTREPRISE 2018)

 Pour les salariés travaillant du lundi au vendredi :

1 jour de RTTE libre pour tous les TMB (Techniciens) et les Cadres (intégrés ou au forfait-jours) et 1 jour RTTE fixé en fermeture collective le lundi 24 décembre 2018.

Les jours fériés sont les suivants :

Lundi 1er janvier 2018 (Jour de l’An)

Lundi 2 avril (lundi de Pâques)

Mardi 8 mai (victoire 1945)

Jeudi 10 Mai (Ascension)

Lundi 21 mai (lundi de pentecôte)

Mercredi 15 Août (Assomption)

Jeudi 1er novembre (Toussaint)

Mardi 25 décembre (Noël)

Pour les salariés travaillant du mardi au samedi :

3 jours de RTTE libre pour les TMB (techniciens) et les Cadres intégrés et 2 jours de RTTE fixé en fermeture collective le mardi 14 Août et le samedi 22 Décembre 2018.

2 jours de RTTE libre pour les Cadres autonomes (au forfait-jours) et 2 jours de RTTE en fermeture collective le mardi 14 Août et le samedi 22 Décembre 2018.

Les jours fériés sont les suivants :

Mardi 8 Mai (Victoire 1945)

Jeudi 10 mai (Ascension)

Samedi 14 juillet (fête nationale)

Mercredi 15 Août (Assomption)

Jeudi 1er novembre (Toussaint)

Mardi 25 Décembre 2018

Cas particulier des collaborateurs à temps partiel :

Vous êtes à temps partiel depuis le début de l’année civile, vos RTTE sont intégrés dans vos RTT salariés, et vous devez les prendre seulement dans le déroulé de RTT qui apparait dans le Self Service Congés.

Autres spécificités

Les collaborateurs entrants ou sortants en cours d’année, vous avez droit à la totalité des jours de RTTE dès lors que vous êtes présents au moins 6 mois au cours de l’année civile en plus des RTT Salariés.

Print This Post

ACCORD SUR LA MOBILITE, LE SNB NE SIGNE PAS………….

ACCORD SUR LA MOBILITE, LE SNB NE SIGNE PAS…………………

Nous n’avons pas signé cet accord car notre demande de supprimer ou d’améliorer le paragraphe concernant l’exclusion du salarié considéré en insuffisance professionnelle, dans l’accompagnement financier lors d’une mutation géographique au-delà de 40 kms, n’a pas été retenu par la Direction.

Le SNB après avoir interrogé ses délégués et ses membres adhérents a décidé de ne pas apposer sa signature sur cet accord.

Pour nombreux d’entre vous, c’est discriminatoire et une double peine pour le salarié considéré pour divers motifs en insuffisance professionnelle, et d’être obligé d’accepter une mutation géographique sans accompagnement financier pour le déménagement et frais divers de déplacement etc….

Un accord sur la mobilité doit s’adresser à tous les salariés !

Cet accord sur la mobilité s’appliquera de toute façon car il a recueilli la signature de la CFDT et de FO.

Print This Post

Syndicat National de la Banque et du Crédit