ACCORD SUR LA MOBILITE, LE SNB NE SIGNE PAS………….

ACCORD SUR LA MOBILITE, LE SNB NE SIGNE PAS…………………

Nous n’avons pas signé cet accord car notre demande de supprimer ou d’améliorer le paragraphe concernant l’exclusion du salarié considéré en insuffisance professionnelle, dans l’accompagnement financier lors d’une mutation géographique au-delà de 40 kms, n’a pas été retenu par la Direction.

Le SNB après avoir interrogé ses délégués et ses membres adhérents a décidé de ne pas apposer sa signature sur cet accord.

Pour nombreux d’entre vous, c’est discriminatoire et une double peine pour le salarié considéré pour divers motifs en insuffisance professionnelle, et d’être obligé d’accepter une mutation géographique sans accompagnement financier pour le déménagement et frais divers de déplacement etc….

Un accord sur la mobilité doit s’adresser à tous les salariés !

Cet accord sur la mobilité s’appliquera de toute façon car il a recueilli la signature de la CFDT et de FO.

Print This Post

INDEMNITES COMPENSATOIRES DES CADRES AU FORFAIT-JOURS

INDEMNITES COMPENSATOIRES DES CADRES AU FORFAIT-JOURS OU CADRES AUTONOMES

 Le SNB a signé l’avenant concernant les indemnités compensatoires qui sera en application dès le 1er Octobre 2017.

Il s’agit d’intégrer cette indemnité compensatoire de 3% du RCA (rémunération contractuelle annuelle) qui sur une ligne à part sur votre bulletin de salaire dans la partie haute du document, dans votre RCA.

Pour les salariés qui partiront à la retraite, ils bénéficieront un plus dans le calcul des indemnités de fin de carrière.

Pour les autres salariés, et notamment les techniciens qui deviendront Cadres autonomes ou forfait-jours, dans le cadre de mobilité géographique ou fonctionnelle, nous avons obtenu afin que le salarié ne soit pas pénalisé, qu’il bénéficie d’une augmentation de sa rémunération contractuelle annuelle qui ne pourra pas être en dessous de 3000 euros et ne pourra pas être inférieure à 3% de sa rémunération brute annuelle .

Le SNB reste à votre disposition pour toutes questions.

Votre contact Chantal KATCHADOURIAN 0688704680

ET vos délégués SNB autour de vous.

Print This Post

RAPPEL : COMPTE EPARGNE TEMPS

INFORMATION ET RAPPEL : COMPTE EPARGNE TEMPS

Nous vous rappelons que depuis le 1er juin 2017, un avenant à l’accord sur le compte épargne temps a été signé par le SNB et les autres organisations syndicales en avril 2017 pour une durée de 2 ans soit le terme de cet avenant le 31 MAI 2019.

Cet avenant permet à l’ensemble des salariés :

. TMB ou cadre intégré = 18 jours de repos RTT « salariés »

. Cadre autonome ou cadre au forfait-jours = 14 jours de repos RTT « salariés »

. Cadre Hors classification = 7 jours de repos conventionnels

de pouvoir mettre dès le 1er juin 2017, la totalité des jours RTT salariés et pour les Hors-Classe les jours conventionnels dans le CET (compte épargne temps) sans limite de plafond mentionné dans l’accord d’origine pour les moins de 50 ans.

Il sera possible comme pour la monétisation de transférer à hauteur de 10 jours épargnés dans le Compte Epargne Temps des années précédentes sur le PERCO, ce qui permet de bénéficier d’une exonération fiscale totale ainsi que l’exonération de cotisations sociales. (demande par formulaire voir dans RHnet).

Le salarié a également la possibilité à condition qu’il le demande par formulaire avec un délai de prévenance de moins de 7 jours et de validation de sa hiérarchie de prendre les jours épargnés pour indemniser une absence pour raison personnelle d’une durée fixée à 5 jours ou pour compenser une prise excédentaire de jours de repos RTT.

Les règles de monétisation sont échangées.

Une circulaire est bien détaillée dans RHnet sous l’intitulé Compte Epargne Temps.

Le SNB reste cependant à votre disposition pour toutes questions.

Votre contact Chantal KATCHADOURIAN au 0688704680

Les délégués SNB autour de vous sont aussi à votre disposition pour vous renseigner.

Print This Post

PRIME DE MEDAILLE DE TRAVAIL

 

PRIME DE MEDAILLE DE TRAVAIL

 Efficacité opérationnelle

Réductions des coûts

Course à la rentabilité

 Le triptyque managérial fait un dégât supplémentaire !

 A compter du 1er janvier 2023, Mesdames et Messieurs, oubliez les primes actuelles de médaille du travail !

 Consultez RH.net et devenez nostalgique des avantages qui appartiendront bientôt au passé.

 Qui accepte de signer des accords au détriment des salariés ?

Le SNB s’y refuse, en conséquence le SNB n’a pas signé.

Print This Post

INFORMATION TEMPS PARTIEL ET RETRAITE PROGRESSIVE

INFORMATION TEMPS PARTIEL ET RETRAITE PROGRESSIVE

RETRAITE PROGRESSIVE D’UN SALARIE DU PRIVE :

La retraite progressive permet de percevoir une fraction de la pension de retraite de base versée par le régime général de la Sécurité Sociale tout en exerçant une activité à temps partiel. Vous pouvez demander la liquidation provisoire de la retraite progressive et en bénéficier tant que vous remplissez les conditions y ouvrant droit.

DE QUOI S’AGIT-IL ?

La retraite progressive est un dispositif d’aménagement de fin de carrière, qui vous permet de percevoir une partie de votre retraite tout en exerçant une activité à temps partiel. La retraite que vous percevez pendant cette période sera recalculée lors de votre départ à la retraite définitif.

BENEFICIAIRES :

Vous pouvez bénéficier de la retraite progressive du régime général de la Sécurité Sociale si vous remplissez toutes les conditions suivantes :

. avoir au moins 60 ans

. justifier d’une durée d’assurance retraite et de périodes reconnues équivalentes d’au moins 150 trimestres, prise en compte dans tous les régimes de retraite obligatoires auxquels vous avez cotisé.

. exercer une seule activité salariée à temps partiel (fixée au minimum 40% de la durée du travail applicable à l’entreprise et au maximum à 80% de cette même durée).

Par exception, vous ne pouvez pas bénéficier de la retraite progressive si :

. vous êtes cadres au forfait-jours

. vous n’avez pas de statut de salarié et ne peuvent pas produire un contrat de travail (mandataires sociaux, dirigeants de sociétés commerciales).

DEMANDE :

Dès lors que vous remplissez les conditions ouvrant droit à la retraite progressive, vous devez adresser votre demande à votre caisse de retraite.

Vous devez joindre à cette demande tous les éléments suivants :

. contrat de travail à temps partiel en cours d’exécution au point de départ de la retraite progressive,

. déclaration sur l’honneur attestant que vous n’exercez pas d’autre activité que celle ouvrant droit à la retraite progressive,

. attestation de votre employeur faisant apparaître la durée du travail à temps plein applicable à l’entreprise.

DUREE :

Le bénéfice de la retraite progressive est ouvert tant que vous remplissez les conditions y ouvrant droit.

A l’issue de chaque période d’un an, vous devez justifier que vous exercez toujours une activité à temps partiel, par le biais d’un questionnaire de contrôle de la durée de travail adressé par la Cnav. Si vous ne répondez pas, le bénéfice de votre fraction de pension de retraite est suspendu.

MONTANT DE LA PENSION :

Le montant de la retraite progressive versée par la Sécurité Sociale dépend :

. des droits à la retraite que vous avez acquis lors de votre demande de retraite progressive,

. de la durée de votre temps partiel.

Votre retraite progressive est déterminée en tenant compte de la même formule de calcul que pour votre retraite définitive. Si vous n’avez pas encore assez de trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein, votre retraite progressive fait l’objet d’une décote dont le taux ne doit pas dépasser 25%.

Le montant que vous percevrez dépend de votre temps partiel. Ainsi, vous percevrez seulement une fraction du montant de votre retraite progressive. Cette fraction est déterminée en calculant la différence entre 100% et votre durée de travail par rapport à la durée de travail à temps plein applicable à l’entreprise.

Par exemple, si votre durée de travail est de 80% par rapport au temps plein, vous percevrez 20% du montant de la pension de retraite calculée par votre caisse de retraite.

FIN DE LA RETRAITE PROGRESSIVE :

La fin de la retraite progressive intervient à partir du 1er jour du mois suivant celui au cours duquel est intervenu le changement de situation qui justifie la suppression.

Le SNB est à votre disposition pour tous renseignements complémentaires,

un numéro de contact 0688704680

Print This Post

INFORMATIONS PEE, PMAS ET PERCO

INFORMATIONS SUR LE PEE / LE PMAS / LE PERCO

2017

Rappel : lors de la négociation annuelle obligatoire, vos délégués SNB ont demandé et obtenu l’amélioration de l’abondement du PEE en 2017 et le versement exceptionnel (Loi MACRON) de 300 euros sur le PERCO sans aucune obligation de la part du salarié de faire un versement. Le SNB a signé cet avenant et fait profiter aux salariés d’un meilleur abondement en 2017.

Vous venez de recevoir le courrier vous indiquant les montants de l’intéressement et de la participation qui vous sont attribués et pour lesquels vous devrez faire le choix d’épargner en totalité, partiellement ou pas sur les dispositifs d’épargne salariale jusqu’au 23 Mai 2017 inclus.

ABONDEMENT PEE

De 0 à 400 euros abondement 200% maximum 800 euros

De 401 à 1500 euros abondement 60% maximum 660 euros

De 1501 à 2633 euros abondement 30% maximum 340 euros

Abondement maximum 1800 euros pour le PEE

Dans le cadre de l’augmentation de capital réservée aux salariés du Groupe SOCIETE GENERALE « le PMAS » une pré-réservation doit être actée jusqu’au 23 mai 2017 pour une éventuelle finalisation en Décembre 2017. Dans le cas où l’augmentation de capital ne serait pas décidée par le Conseil d’Administration de la Société Générale et ne soit pas agréée par l’Autorité des Marchés Financiers, les sommes versées provenant de versement volontaire ou de l’Intéressement ou de la Participation seront automatiquement affectés par défaut dans le Fonds « Etoile Sélection Monétaire » dans le PEE avec les taux et les tranches d’abondement du PEE. Dans l’attente de la décision de l’augmentation de capital en décembre 2017, si vous avez fait votre choix pour le PMAS, vos versements seront investis temporairement en monétaire. Pendant la période de pré-réservation du 9 mai au 23 Mai 2017 les sommes dans le PMAS ne seront pas abondées et seront abondées au moment de l’augmentation du capital en décembre 2017 comme ci-dessous :

ABONDEMENT PMAS (PLAN MONDIAL ACTION SOCIETE GENERALE) 

De 0 à 400 euros abondement 300% maximum 1200 euros

De 401 à 1500 euros abondement 60% maximum 660 euros

 De 1501 à 1967 euros abondement 30% maximum 140 euros

Abondement maximum 2000 euros pour le PMAS

ATTENTION : l’abondement PEE et PMAS ne pourra pas dépasser le maximum de 2000 euros

 ABONDEMENT PERCO

Vous avez la possibilité de verser 300 euros de votre Participation ou un versement volontaire sur le PERCO pour bénéficier d’un abondement de 100% maximum 300 euros et plus le versement exceptionnel de 300 euros sans condition de versement du salarié (Loi MACRON) que le SNB avait demandé lors de la 1ère réunion de NAO (négociation annuelle obligatoire).

ATTENTION

Si aucune décision n’est prise date limite le 23 mai 2017, votre intéressement sera versé dans le PEE sur le Fonds le moins risqué le Fonds Etoile Sélection Monétaire, et votre participation 50% dans le PEE dans le Fonds Etoile Sélection Monétaire et 50% dans le PERCO PILOTE.

Pour les cas de déblocage anticipé des sommes versées dans le PEE et le PERCO, renseignez vous  sur le site internet du service public.fr plus précisément ou auprès de nos interlocuteurs de l’épargne salariale du Crédit du Nord.

Vos délégués SNB sont à votre disposition pour tous renseignements

Un contact rapide et à votre écoute le 0688704680.

Print This Post

ELECTIONS PRESIDENTIELLES ET LEGISLATIVES 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Elections Présidentielle et Législatives 2017

Le SNB/CFE-CGC ne donne évidemment aucune consigne de vote !

Depuis toujours, le SNB/CFE-CGC garantit à l’ensemble de ses militant(e)s et adhérent(e)s un véritable apolitisme qui lui assure une indépendance totale à l’égard des partis politiques et une liberté complète vis-à-vis du « pouvoir en place », quel qu’il soit. Cette volonté et cette détermination de ne pas mélanger « politique et syndicalisme » ne souffrent aucune exception.

Fidèle à cette valeur fondamentale et scrupuleusement respectueux de cet engagement fort, le SNB/CFE-CGC ne donne donc évidemment aucune consigne de vote pour le second tour de l’élection présidentielle, pas plus que pour les élections législatives qui suivront immédiatement.

N’étant pas légitime à le faire, le SNB/CFE-CGC s’interroge au surplus sur l’efficacité de telles consignes dans la France du 21ème siècle….

Régis DOS SANTOSPrésident National du SNB/CFE-CGC
…………………………………………………………………………………………………..
Pierre Jan
Relations Presse et institutionnelles
01 55 30 12 92
06 32 05 69 02
pierre.jan@cfecgc.fr

Election présidentielle : pas de consigne de vote

La CFE CGC, à l’occasion de la campagne pour les présidentielles a rédigé un document, largement diffusé et reprenant l’ensemble de son corpus de valeurs et de propositions :

http://www.cfecgc.org/actualite/tout/la-cfe-cgc-interpelle-les-11-candidats-a-la-presidentielle-2017/

Cliquer ci-dessous sur le titre en couleur verte pour lire la brochure sur le pacte social par notre confédération:

PACTESOCIALweb

Elle a fait parvenir à l’ensemble des candidats ce document assorti de 7 questions.  Ceux qui ont répondu ont eu leur réponse intégrale et sans commentaire de notre part publiée sur notre site.

Indépendante de tout parti politique, la CFE-CGC s’abstient de toute consigne ou recommandation dans le choix souverain et confidentiel de chaque électeur. N’étant pas légitime à le faire, elle s’interroge au surplus sur l’efficacité de telles consignes.

La CFE-CGC est une organisation syndicale responsable et revendicative. Nous avons des valeurs à défendre et une vision à partager. En éclairant le débat, nous avons joué pleinement notre rôle, nous n’irons pas au-delà.

 

CREATION DE 2 NOUVEAUX METIERS

 

CREATION DE 2 NOUVEAUX METIERS

Lors de la réunion du Comité d’entreprise du 20 avril 2017, la Direction nous soumet les projets de création de 2 nouveaux métiers : le conseiller clientèle patrimonial et le chargé d’affaires TPE.

Le conseiller clientèle patrimonial :

Il s’agit d’affecter les clients « premium » au conseiller clientèle patrimonial dont les besoins et les attentes spécifiques requièrent une plus grande expertise et un conseil mieux adapté. Cela permettra de dégager les CEP de ce type de clientèle et d’intervenir sur des opérations plus complexes et sur des montants plus importants.

Le chargé d’affaires TPE :

Il s’agit de distinguer dans notre clientèle les TPE qui se trouvent dans la catégorie supérieure des PME et qui réalisent un chiffre d’affaires supérieur ou égal à 1 Md’euros  dans une activité B To B (business to business) et d’affecter cette clientèle à un chargé d’affaires spécialisé TPE. Ce métier du marché des professionnels permettra de mieux répondre aux attentes spécifiques.

Le calendrier pour ces 2 nouveaux métiers devrait être à partir du second semestre 2017.

Si vous souhaitez plus de détails, vous pouvez nous contacter.

Print This Post

Syndicat National de la Banque et du Crédit