SUITE LA SEMAINE DE 4 JOURS 35 HEURES COURRIER AU DRH ET SES REPONSES

snb

                                                                                               Le 22 Août 2016

Lettre à Monsieur Olivier JOULAIN

Directeur des Ressources Humaines de la Société Marseillaise de Crédit

 

Monsieur le Directeur,

Suite à la réunion du 5 juillet 2016 concernant le projet d’accord sur la mise en place d’un cycle de travail de 4 jours par semaine au sein de la Société Marseillaise de Crédit, notre organisation syndicale vous fait part d’une nouvelle proposition après avoir interrogé un certain nombre de collaborateurs.

Le projet de l’élargissement de l’amplitude horaire avec abandon des RTT  ( ou semaine à 4 jours ) sans contrepartie financière soulève beaucoup d’interrogations et d’incertitudes (*)

-pour les salariés à temps partiel et leur intégration dans ce nouveau mode de fonctionnement.

-dans l’interprétation et l’application du volontariat des équipes à constituer, sans contrepartie financière.

-dans les résultats attendus en matière de satisfaction clientèle en l’absence de retour d’expérience.

L’ensemble de ces interrogations nécessite des réponses précises car ce projet d’accord crée un cadre social à plusieurs vitesses.

Les réponses obtenues conditionneraient une mise en place à titre expérimental pour 12 mois de ce projet de la semaine à 4 jours.

Il s’agirait au terme de 12 mois de valider cette expérimentation en dressant un bilan exhaustif, tant en matière de performances professionnelles que de performances sociales en y apportant si nécessaire les inflexions et corrections éventuelles.

(*)

1/ Quels sont les attentes et l’impact attendu pour les clients rapportés à la mise en place de la semaine à 4 jours avec élargissement des amplitudes d’horaires ?

Réponse DRH : « Pour les clients internes dans les services de types Middle Office / Back Office cela peut permettre de répondre aux attentes sur une plus grande amplitude horaire. Pour les clients externes dans les petites agences (2 à 3 collaborateurs), cela peut permettre de limiter sur l’année le nombre de semaines où l’équipe en agence est réduite à 1 seul collaborateur (10 semaines contre 16 semaines actuellement dans une agence de 2 collaborateurs). »

 2/ A-t-on évalué l’impact de la semaine de 4 jours en matière de conquête client, pnb, satisfaction clientèle ?

Réponse DRH : « Il n’y a pas d’étude d’impact possible sans expérimentation. »

 3/ Est-il prévu un outil de suivi en matière de satisfaction clientèle?

Réponse DRH : « Oui, il existe d’ores et déjà dans toutes les agences mais un focus pourrait être fait sur les agences expérimentant la semaine de 4J / 35h. »

 4/ Un équilibre entre vie Professionnelle et vie Privée exclue-t-il la possibilité de choisir pour nos salariés le temps partiel ?

Réponse DRH : « C’est l’un des avantages du projet, les collaborateurs travailleront 4 jours par semaine tout en bénéficiant d’une rémunération à 100%. »

 5/ Quels sont les métiers de la Banque concernés par l’élargissement des amplitudes horaires (ou semaine à 4 jours)?  

Réponse DRH : « Tous les métiers sont potentiellement concernés dans les agences de petites tailles.

Sur les équipes du siège ce sont celles dont les effectifs sont les plus importants qui pourraient être concernées, en tout ou partie. »

6/ Comment apprécier les « … réalités locales… « qui prévalent à ce projet (cf en préambule 2ème paragraphe)

Réponse DRH : « Les réalités locales sont par exemple les agences de 2 ou 3 collaborateurs qui sont surreprésentées à la SMC en comparaison du reste du Groupe. »

 7/ Y-a-t-il des agences prédéterminées à la mise en place de la semaine à 4 jours dans des périmètres à …. » réalités locales … » comme précisé en préambule 2ème paragraphe.

Réponse DRH : « Il n’y a pas de liste d’agences prédéfinies mais nous pensons que cela peut faire sens pour les raisons exposées plus haut dans les agences de 2 ou 3 collaborateurs. »

8/ Quelles sont les solutions apportées lors de retour de congé maternité des salariés souhaitant opter pour le temps partiel ?

Réponse DRH : « Le fait de travailler 4 jours 35h est une forme de temps partiel avec 4 jours travaillés par semaine rémunéré à 100%.

Si un collaborateur souhaite travailler à temps partiel (ex : travail 4 jours 31,2 h mercredi non travaillé rémunéré 80%), notamment à l’occasion d’un retour de maternité, nous nous orienterons vers un travail dans une autre équipe. »

9/ Les nouveaux embauchés auront-ils l’obligation d’accepter sans condition cette organisation du travail ?

Réponse DRH : « Les nouveaux comme aussi les anciens pendant la durée de l’accord. »

10/ Comment interpréter cette contradiction relevée dans le projet?

Il est indiqué page 2 … »la semaine à 4 jours n’a pas vocation être généralisée à l’ensemble des entités de la Banque … »

Cette singularité est totalement contredite page 3 article 6,

… » Toutes les entités sont susceptibles de mettre en place une répartition de la durée du travail à 4 jours »…

Réponse DRH : « Cela signifie que toutes les entités sont éligibles mais que toutes ne seront pas élues. En d’autres termes la semaine de 4 jours 35h n’a pas vocation à devenir la nouvelle norme d’organisation du temps de travail à la SMC. »

11/ En référence au 3ème paragraphe de l’article 2 ,.. » en bénéficiant de 3 jours de repos hebdo dont 2 jours consécutifs , incluant obligatoirement le dimanche… »

Il est donc possible de travailler le mardi + mercredi et le vendredi + samedi ?

Réponse DRH : « Le fait de travailler le samedi toute la journée ne figure pas nos options d’organisation du temps de travail. »

Notre organisation syndicale reste à votre disposition pour échanger à nouveau sur ce projet et vous adresse ses cordiales salutations.

Chantal KATCHADOURIAN Déléguée Syndicale Centrale

bas de pagePrint This Post

NEGOCIATION EN COURS: LA SEMAINE DE 4 JOURS – 35 HEURES

snb

NEGOCIATION EN COURS: LA SEMAINE DE 4 JOURS SEMAINE A 35 HEURES

La semaine de 4 jours serait une semaine de travail de 35 heures avec une durée quotidienne de 8h45 et une pause repas dont la durée sera choisie par l’Entreprise pour une amplitude entre 45 et 90 minutes.

Cela pourrait concerner certaines agences et certaines entités des services administratifs d’Aubagne et du siège Rue Paradis.

Cela s’adresse aux techniciens et aux cadres intégrés, les cadres au forfait-jours sont exclus ainsi que les agences ouvertes du mardi au samedi matin.

La contre-partie des 35 heures est la perte des RTT Salariés et les congés payés passeraient de 26 jours ouvrés à 21 jours ouvrés (la règle des 5 semaines de congés payés est maintenu).

La Direction s’engage à prioriser le volontariat mais à notre question « s’il n’y a pas de volontaires, que faites-vous? » la Direction nous répond qu’elle imposera selon les besoins de l’Entreprise.

Pour les salariés ne souhaitant pas de la semaine de 4 jours, il leur sera proposé un mouvement géographique et dans la mesure du possible dans leur environnement.

Les personnes à temps partiel pourront revenir à temps complet sur 4 jours et seront payées à 100% de leur RCA. Le jour chômé sera fixé par l’Entreprise et non au choix du salarié pour le temps partiel.

Vous pouvez nous contacter pour nous donner votre avis.

Bien cordialement,

bas de pagePrint This Post