2EME REUNION NAO NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE 15 DECEMBRE 2016

 

NEGOCIATIONS ANNUELLES SALARIALES 2EME REUNION LE 15 DECEMBRE 2016

Tous les salariés auront entendu de leur responsable hiérarchique lors de l’EPDI 2016 la déclinaison des 4 valeurs de la SMC inscrites sur le fronton de notre Entreprise.

Ils auront tous reçu le message de « l’esprit d’équipe ».

Qu’elle en est la réelle signification, au regard des propositions de la Direction lors des NAO ?

 La réussite et les succès de notre Entreprise sont le fruit d’un travail collectif animé par l’esprit d’équipe de tous les salariés.

 Le travail collectif et cet esprit d’équipe permettent le succès et la réussite de l’ensemble de la SMC.

 Maintenant, quelle en est la reconnaissance collective ?

 ZERO avec confirmation lors de la seconde séance de Nao.

ZERO prime collective et ZERO d’augmentation collective mais un essaimage proposé :

  • De Ticket restaurant (pour les salariés qui en bénéficient)
  • De Mutuelle (pour enfin améliorer le 50/50 d’obligation légale)
  • De Versement de l’Employeur sur le Perco (avec ses contraintes  d’indisponibilité)
  • Et de tranches d’abondement revisitées (pour les salariés qui verseront sur le PEE)

Débattre au préalable de « l’intérêt collectif » par une reconnaissance financière collective est qualifié par la Direction « d’escroquerie intellectuelle ».

Abdiquer sur les primes collectives ou les augmentations collectives n’est pas acceptable.

Le SNB n’accepte pas le « prêt à porter » « prêt à signer » et ses représentants, vos représentants, ont quitté la séance.

 

Print This Post

 

DECLARATION DE L’INTERSYNDICALE AU COMITE DE GROUPE CDN

Déclaration des élus du Comité de Groupe du Crédit du Nord

et des Organisations Syndicales le composant (CFDT, CFTC, FO et SNB)

Séance Plénière du 8 décembre 2016

Les élus du Comité de Groupe du Crédit du Nord et les  Organisations Syndicales CFDT, CFTC, FO et SNB protestent vigoureusement contre les intentions de la direction qui, à peine les Négociations Annuelles Obligatoires sur les salaires ouvertes, annonce d’entrée de jeu la couleur en ne dédiant rien au collectif (zéro euro d’augmentation collective en salaire / zéro euro de prime collective) et ce malgré les bons résultats de l’ensemble des banques du Groupe Crédit du Nord depuis plusieurs années. Certaines d’entre elles ont déjà eu connaissance d’enveloppes de primes en baisse. Le décor est planté !

Une  fois  de plus,  la forte implication des salariés n’est pas reconnue à sa juste valeur contrairement aux déclarations du Président :

 « Oui, la productivité des collaborateurs du Crédit du Nord augmente. Oui, on a des équipes exceptionnelles dont on est très fier. Si c’est cela que vous voulez me faire dire, je le dis, je le crie, je le répète.» Philippe AYMERICH, extrait du PV du Comité de Groupe du 6 juillet 2016 (p.117).

Nous refusons de cautionner l’attitude de la direction qui n’est pas cohérente avec les propos du Président.

Le Pacte Social du Groupe Crédit du Nord ne saurait en aucun cas se substituer à une véritable politique salariale.

Pour toutes ces raisons, les élus du Comité de Groupe Crédit du Nord et les Organisations Syndicales CFDT, CFTC, FO et SNB vous demandent de revoir vos propositions en négociations salariales dans l’ensemble du Groupe Crédit du Nord pour y inclure au moins une mesure collective significative destinée à tous les salariés de notre Groupe (RCA et/ou prime).

Dans cette attente, les élus du Comité de Groupe du Crédit du Nord et les Organisations Syndicales CFDT, CFTC, FO et SNB quittent la séance sans exclure d’autres moyens d’actions.

Print This Post