- SNB Section syndicale Société Marseillaise de Crédit - http://snb-smc.fr -

ENTREPRISE ET HANDICAP

snb [1]

Le 26 décembre 2014

ENTREPRISE ET HANDICAP

« Les 5 sens des handicapés sont touchés, mais c’est un 6ème qui les délivre, bien au-delà de la volonté, plus fort que tout, sans restriction, ce 6ème sens qui apparait, c’est simplement l’envie de vivre ».

« Handicap », le mot est lâché, le sujet est lancé… sur les belles paroles de ce slameur que vous connaissez tous (Grand Corps Malade).

Parfois invisible et sournois, il est encore « tabou » de nos jours, il fait pourtant partie de notre vie. Il est l’affaire de tous, jeunes ou moins jeunes, pour nos proches, nous-mêmes… aujourd’hui, demain… tout le monde peut être concerné, dans son entourage professionnel ou privé.

Il est présent dans notre entreprise, vous le savez, sous deux cas de figures possibles : les collègues qui sont embauchés en situation de handicap, et ceux qui sont susceptibles d’être concernés par cette situation.

En effet, sachez que seulement 15 % des personnes handicapées naissent handicapées ou le deviennent avant 16 ans… Vous pouvez donc malheureusement être touchés directement au cours de votre vie, ou indirectement en côtoyant un proche dans votre milieu amical, familial ou professionnel.

Le Code du Travail réglemente l’embauche des personnes handicapées, et prévoit une obligation d’emploi dans la proportion de 6 % de l’effectif total de ses salariés, sans quoi l’entreprise devra payer une contribution à l’AGEFIPH. Un accord a été signé entre toutes les organisations syndicales représentatives et l’Entreprise le 2 juin 2014.

Aujourd’hui, des personnes en situation de handicap ne se déclarent pas auprès de notre employeur. Pourquoi ? Principalement par peur du changement d’attitude des collègues et/ou de leur hiérarchie. En effet, ils pensent que leur carrière sera freinée (évolution, salaire…) ou que le regard qui sera porté sur eux changera. Un Référent Handicap a été désigné au sein de la Direction des Ressources Humaines.

Au contraire, les collègues qui ne se déclarent pas peuvent être pénalisés dans leur vie professionnelle au quotidien : si la hiérarchie en est informée, elle peut comprendre certaines problématiques rencontrées, adapter le poste de travail… Des structures dédiées existent en interne. Et cela peut être générateur d’encouragement, une vision des autres qui nous amènent à nous surpasser, nous aider… pour que tous ensemble, en équipe, nous soyons plus forts.

Si vous vous sentez concernés, vous pouvez nous appeler pour vous renseigner en toute confidentialité. Tel Chantal KATCHADOURIAN 06 88 70 46 80

 bas de page [2]