NAO 2015 1ERE REUNION NEGOCIATION SALARIALE

snb2

Le 28 novembre 2014

 1ère REUNION DE NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE (NAO) POUR 2015

La première réunion de NAO s’est tenue le mardi 25 novembre 2014 au siège de Marseille. Qu’elle a été notre surprise !!! et bien comme à la Société Générale, la Direction nous informe que cette année encore il n’y aura aucune augmentation collective pérenne.

 Le SNB de la SMC était au courant depuis quelques jours que l’ensemble des organisations syndicales de la Société Générale décidait d’une grève générale le 5 décembre prochain pour dénoncer l’attitude de la Direction de ne plus donner d’augmentation collective pérenne mais de récompenser le mérite. Cela semble normal de récompenser le mérite mais comment est apprécié le mérite quand on sait qu’il y a aussi beaucoup d’injustice dans l’appréciation de certains managers.

Pour en revenir à cette réunion, la Direction fait état de la crise en Europe et en France, d’un taux d’inflation proche de zéro, et qu’il n’est pas question de donner des augmentations collectives pérennes pour éviter de mettre la banque dans une situation difficile. Il faut prévoir toutes les évolutions et la situation des banques est fragile.

Quant à la prime que nous avions eu en 2014, 450 euros, il ne faut pas compter avoir la même somme et il faudra se satisfaire d’une somme inférieure si toutefois nos dirigeants du Groupe Société Générale et Crédit du Nord devaient nous donner quelque chose.

Le SNB demande le montant de l’enveloppe pour les augmentations individuelles et les primes de performances. La Direction nous répond qu’elle n’a pas à nous informer.

 Hé OUI, c’est cela le dialogue social.

 Nos collègues de la Société Générale, tous syndicats confondus, les 5 organisations syndicales se sont réunies en Intersyndicale pour préparer une pétition commune et ont recueilli 15 000 signatures pour dénoncer l’attitude des dirigeants de la Société Générale inacceptable.

 Toujours l’enrichissement pour une minorité et des miettes pour l’ensemble des salariés.

 Quelle humanité !

 Quand on sait que beaucoup d’entre vous se trouvent dans des situations difficiles financièrement.

Comment les DRH peuvent transmettre des instructions aussi indignes quand on connait la pression commerciale, les réorganisations sans cesse dans tous les domaines de la Banque, les inquiétudes de l’avenir et le mal être de chacun.

 Pour en revenir à notre Direction, elle indique que l’on pourrait améliorer l’abondement de 1500 euros à 1800 euros pour le PEE et  faire abonder la participation qui serait versée dans le PERCO.

La deuxième réunion est fixée pour le 17 décembre prochain mais il semble aux dernières nouvelles que la date va être modifiée.

bas de page